Oeillet d’Inde

DECORATIVE EXTERIEURE ANNUELLE COMESTIBLE

L’oeillet d’Inde est parmi les plantes annuelles les plus cultivées au jardin. Outre sa floraison abondante et prolongée et le peu d’entretien qu’il nécessite, Tagetes patula est apprécié pour ses propriétés répulsives vis-à-vis de nombreux parasites.

C’est une plante qu’on aime installer au potager pour lutter contre les pucerons ou les nématodes.

La plantation et l’entretien des oeillets d’Inde sont des gestes qui améliorent la floraison.

Oeillet d’Inde

Plantation

Planter les œillets d’Inde achetés en jardinerie au printemps, à partir du mois d’avril et mai.

Mélangez la terre de votre jardin à du terreau spécial plantes fleuries et respectez une distance d’environ 20-30 cm entre chaque plant.

Arrosage :

  • Arrosez en cas de forte chaleur ou, pour les oeillets d’Inde en pot, dès que la terre est sèche en surface.
  • Un paillage durant la saison estivale permet d’économiser 1 arrosage sur 2.
  • Attention, un excès d’arrosage excessif peut conduire au pourrissement des racines
  • Eviter également de mouillage le feuillage et les fleurs car cela provoque des champignons.

Utilisations des oeillets d’Inde :

Les oeillets d’Indes sont aussi connus pour leurs caractère répulsif contre les insectes
Ainsi, une décoction de feuilles permet de lutter contre les pucerons mais aussi d’autres insectes comme les chenilles.

C’est ainsi qu’on plante depuis longtemps des oeillets d’Inde au milieu du potager.

Oeillet d’Inde – Plante comestible

L’oeillet d’Inde est une plante herbacée dont les fleurs sont comestibles. Les civilisations précolombiennes utilisaient déjà cette plante pour soigner, entre autres, la diarrhée, les parasites et les troubles digestifs.

Utilisation interne

Antioxydant, l’oeillet d’Inde contribue à limiter les effets négatifs des ultraviolets. Laxatif, il permet de traiter la constipation. Purificateur, il aide à épurer le sang et agit sur le système immunitaire. Béchique, il calme la toux et les irritations des voies respiratoires. Vermifuge, il favorise l’élimination des vers intestinaux.

Utilisation externe

Cicatrisant, l’oeillet d’Inde aide à traiter les furoncles, les kystes et les plaies superficielles infectées.

Indications thérapeutiques usuelles

Constipation ; toux ; vers intestinaux ; furoncles ; plaies infectées.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Des études scientifiques ont démontré qu’une consommation quotidienne de 6 mg de lutéine, un antioxydant naturel contenu dans l’oeillet d’Inde, permettait de conserver la bonne santé des yeux et d’en retarder le vieillissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.