Glissement de terrain Belvédère Roquebilière 1926

Ce n’est pas pour rappeler des mauvais souvenirs.

Peut-être certaines jeunes personnes ignorent même ces faits.
Ils ont marqué mon enfance et à chaque fois que je passe sur les lieux, je ne peux pas m’empêcher d’y penser.

En 1926, une pluie diluvienne s’abat en pleine nuit sur les communes de Belvédère et Roquebilière.
C’était le 23 novembre.

Une fissure apparut en aval du village de Belvédère la veille.

Un énorme glissement de terrain, charriant boue, rochers, arbres dévale la pente, renversant une douzaine de maisons et donnant la mort à 5 habitants morts ensevelis dans leur sommeil.

Le village de Roquebilière fut évacué.
Des personnes bloquées sous les décombres ont pu être sauvées.
Au total dix neufs personnes sont mortes ou disparues.

Le glissement de terrain devait entraîner avec lui des maisons de Belvédère qui fort heureusement avaient été évacuées auparavant.

Le village de Roquebillière est le village le plus meurtri par des catastrophes au cours des siècles.

Avant ce drame, plusieurs catastrophes avaient déjà endeuillé la commune: trois tremblements de terre en 596, 614, 1494, six inondations en 1094, 743, 1772, 1889, 1892 et 1926.

La zone se situe sur une zone sismique, une des plus à risque en France.

En juin 2021, les 8 et 9 juin, plusieurs secousses sismiques se sont produites dans la vallée de la Vésubie.

Les habitants déjà choqués par la tempête Alex en octobre 2020, ont relaté comme une énorme explosion.

Suite à ce drame, la commune sera entièrement reconstruite sur la rive droite de la Vésubie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.